lundi 31 janvier 2022
20:00

TARDIGRAADA

Première Partie : ektore

Ouvertures des portes : 19H30

Début du concert : 20h00

RÉSERVER

La «puissance sensible».
Ces deux mots suffisent à décrire artistiquement celle qui a choisi l’animal de la résilence comme totem.

Elle chante avant de marcher, et suit une solide formation vocale lyrique, puis jazz et musiques actuelles. Après trois ans au sein de son premier groupe Icebergs avec qui elle sort un album, elle rencontre James Mac Gaw, guitariste du groupe Magma. «Padawan» de James, son mentor, qui lui révèle qu’elle peut être autrice et compositrice de son monde sonore. Un premier EP sous le nom de Tardigraada, «Queendom», réalisé par James, sorti en juin 2020 sur toutes les plateformes.

Elle a des choses à dire et décide de se payer une œuvre d’art pour les exprimer. En dehors des normes de l’industrie musicale et des cases dans lesquelles elle ne rentre jamais complètement, ce premier album est celui de la renaissance.

Après des épreuves douloureuses et la perte de James, Tardigraada décide de s’aventurer dans un opus à son image, à la fois créatif et libérateur, loin de la glace et de la lave. Elle renaît dans un univers qui lui est plus favorable et reprend la route tel un tardigrade à la recherche du graal. Ce nouvel album est donc celui de la liberté, de la maturité d’un style et marque le début d’une aventure prometteuse qu’elle a baptisé “Back from Ice & fire”.

Tardigraada, c’est la recherche de l’émotion la plus juste, la plus pure, l’expression artistique à son paroxysme, raconter toujours plus vrai, plus incarné, vibrer, sublimer, dépasser, ces histoires de passion et de vide, d’amour et de haine, de vie et de mort, de printemps et d’hiver, d’ombre et de lumière. La dualité est un des fils conducteurs de sa musique, le contraste, qu’elle recherche par dessus tout, exprimer la complexité de la vie et des sens, ying et yang, sur le théâtre de la scène.

La puissance et la sensibilité des femmes, de la femme, Tardigraada, hypersensible, et «hyperpuissante», recette selon elle de sa propre résilience.

Une guerrière-diva, glamour et pacifiste, qui défend, et lutte pour dire, un cri qui passe au dessus de la foule écrasante, tout comme le prénom de celle qui se cache derrière Tardigraada qui signifie «celle qui devient forte à la guerre».

Elle sort aujourd’hui son premier album, avec son équipe, famille musicale de sang & de coeur.
L’album, au genre «soul/rock/lyrique», est à paraître au printemps 2022, avec le premier clip d’un de ses titres ré-arrangé, au genre inattendu, sorti en avril, et deux autres vidéos ambitieuses et originales sorties au mois d’octobre, pour nous faire patienter ...